Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Kadima, Agence immobilière ST MEDARD EN JALLES 33160

L'actualité de CENTURY 21 Kadima

ENTRÉE DE LA POUDRERIE

Publiée le 10/09/2017

L'entrée de la poudrerie

La poudrerie de Saint-Médard-en-Jalles, fondée en 1660, n'a malheureusement pasconservé ses anciens moulins à poudre, maintesfois reconstruits après les explosions qui ont mar-qué son histoire.

L'un de ces moulins, situé sur laJalle, n'existe qu'à l'état de fondations enfouies sous la végétation, non loin du château du Castéra. Les bâtiments qui encadrent ce qui fut la cour d'honneur de l'ancienne poudrerie sont les derniers témoins de cet ensemble monumental.

Ils ont été édifiés vers 1827, peu de temps après le pont de pierre extérieur à l'usine, réalisé en 1826, après accord entre le maire de la commune et le commissaire en chef de Bussy, et grâce à la générosité de J.-B. Courau.Si l'on compare les constructions présentes de nos jours, propriétés de la SNPE, avec les cartes postales du début du XXe siècle, on remarque que l'essentiel des bâtiments composant la cour d'honneur a survécu, sauf la bâtisse pourvue d'une horloge qui fermait la cour à l'intérieur et une grosse entrée principale de la poudrerie nationalecheminée en briques, détruites aujourd'hui. La place qui la précède, où se retrouvaient les ouvriers à l'embauche ou sortant du travail, est toujours présente avec ses arbres, platanes et chênes.

On pénètre dans la cour par un grand portail aux piles en pierre de taille, surmontées de la traditionnelle bombe de fonte enflammée. La grille en fer forgé est ornée dans sa partie supérieure d'un motif en fer de lance. Sur la partie basse des deux vantaux métalliques de ce portail, on reconnaît le motif en relief de deux fûts de canons entrecroisés.

De chaque côté de ce portail monumental, un mur bas rejoint un bâtiment massif disposé en retour d'équerre. Ces deux bâtiments rectangulaires et de construction soignée comportent deux niveaux en élévation, séparés par un bandeau saillant, le toit couvert de tuiles creuses est à deux versants.

Les combles, sur le mur-pignon qui donne sur la place, sont ventilés par une ouverture semi-circulaire. Ces constructions abritaient à l'origine la conciergerie, les bureaux, l'infirmerie et les vestiaires. Une deuxième grille permettait d'atteindre la fabrique proprement dite.

Rue Jean-Dupérier, en face de l'ancienne entrée de la poudrerie, au milieu d'un beau parc, se trouve la maison dite de l'Ingénieur, construite aux alentours de 1830 destinée au personnel d'encadrement de la poudrerie.

 

Texte et image Fiche 10

Entrée principale de la poudrerie nationale

Place de la Poudrerie nationale -
Entrée des ouvriers de la poudrerie

Notre actualité