Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Kadima, Agence immobilière ST MEDARD EN JALLES 33160

L'actualité de CENTURY 21 Kadima

LA POUDRERIE DE SAINT MEDARD : ORIGINES

Publiée le 30/08/2017

Les origines de la poudrerie

1660-1679 : l'initiative du Sieur Dupérier fondateur de la poudrerie.

 

A la fin du 15e siècle, Geoffroy de montaigne, oncle de l'illustre Michel de Montaigne, est seigneur de Bussaguet et de Lamothe-Gajac. A ce titre, il possède le château, le moulin et le village de Gajac, ainsi que la rive droite de la Jalle les biens « La Fon » et le Castéra et le fief de Corbiac.

Le 19 novembre 1660, par acte dressé par maître Arnoult Vigier, noaire royal de Bordeaux, Jehan Dupérier achète à Henri de Montaigne, descendant de Geoffroy et conseiller du Roi au Parlement de Bordeaux, un terrain « par bail à fief, (le bail à fief est une vente déguisée) pour 600 livres et une rente annuelle et perpétuelle de 4 livres, au lieu-dit Le Castéra, situé entre Caupian et Gajac, ainsi que l'eau de la Jalle qui le traverse » pour y construire des moulins à poudre « et non des moulins à moudre le blé. » Il en construira six.

Trois années plus tard, une explosion détruisit les moulins et tua Jehan Dupérier.

 

Jean-Michel Tauzia, La poudrerie de Saint-Médard-en-Jalles 1660-2010 350 ans d'histoire 

Notre actualité