Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Kadima, Agence immobilière ST MEDARD EN JALLES 33160

LA POUDRERIE DE SAINT MEDARD : ORIGINES

Publiée le 30/08/2017

Les origines de la poudrerie

1660-1679 : l'initiative du Sieur Dupérier fondateur de la poudrerie.

 

A la fin du 15e siècle, Geoffroy de montaigne, oncle de l'illustre Michel de Montaigne, est seigneur de Bussaguet et de Lamothe-Gajac. A ce titre, il possède le château, le moulin et le village de Gajac, ainsi que la rive droite de la Jalle les biens « La Fon » et le Castéra et le fief de Corbiac.

Le 19 novembre 1660, par acte dressé par maître Arnoult Vigier, noaire royal de Bordeaux, Jehan Dupérier achète à Henri de Montaigne, descendant de Geoffroy et conseiller du Roi au Parlement de Bordeaux, un terrain « par bail à fief, (le bail à fief est une vente déguisée) pour 600 livres et une rente annuelle et perpétuelle de 4 livres, au lieu-dit Le Castéra, situé entre Caupian et Gajac, ainsi que l'eau de la Jalle qui le traverse » pour y construire des moulins à poudre « et non des moulins à moudre le blé. » Il en construira six.

Trois années plus tard, une explosion détruisit les moulins et tua Jehan Dupérier.

 

Jean-Michel Tauzia, La poudrerie de Saint-Médard-en-Jalles 1660-2010 350 ans d'histoire 

Notre actualité